La Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) a annoncé samedi dans un communiqué adressé à l’ensemble de ses employés l’application du décret présidentiel fixant le salaire national minimum garanti (SNMG) à 20.000 dinars à compter de juin 2021. «La Société nationale des transports ferroviaires informe l’ensemble de ses cadres et travailleurs qu’en application du décret présidentiel 21-137 du 7 avril 2021, fixant le salaire national minimum garanti (SNMG), et conformément aux dispositions de l’article 52 de la convention collective de la société, le SNMG fixé à 20.000 dinars, point indiciaire 80, est appliqué à compter de juin 2021», précise le communiqué publié sur la page Facebook de la société. La SNTF a ajouté que la question relative à l’écart de 500 dinars qui équivaut au point indiciaire 82 sera examinée ultérieurement sous l’angle de l’augmentation du salaire de base et de l’actualisation de la grille des salaires. Selon la société, il existe une différence entre le SNMG fixé par le décret présidentiel susmentionné et qui est non négociable, et le salaire de base qui est négociable en fonction de la situation et de la spécificité de chaque entreprise. Concernant l’effet rétroactif de cette augmentation à compter de juin 2020, la même source a rappelé que le partenaire social avait été invité à la table des négociations, en mai dernier, pour la mise en place d’un échéancier de versement des rappels aux travailleurs en tenant compte de la situation financière «critique» que traverse la société. Dans ce cadre, la direction de la SNTF a tenu à souligner son attachement à la préservation de la société et des acquis des travailleurs dans le respect des dispositions et des lois en vigueur.(APS)