Une cellule de crise composée de représentants des diverses directions exécutives a été installée au siège de la wilaya de Skikda pour suivre la situation et prendre les mesures nécessaires suite aux fortes pluies ayant provoqué des inondations samedi dans les communes de Skikda et Hamadi Krouma, a appris hier l’APS des services de la wilaya.
«L’opération de pompage des eaux se poursuit jusqu’à cette heure sur la RN-44 AB à l’entrée de la ville de Skikda et à la cité Frères Saker, où les accès aux immeubles ont été submergés isolant des habitants, ainsi qu’à la cité Merdj Dhib où les rues restent inondées», a indiqué la même source. Zoubir Sebti, directeur par intérim de la Protection civile de la wilaya, a indiqué que depuis la nuit de samedi à dimanche, tous les moyens ont été mobilisés en plus de 150 agents, ajoutant que ses services ont demandé l’assistance des wilayas de Constantine, Mila et Guelma. Faisant savoir que la wilaya de Skikda a enregistré entre samedi après-midi et dimanche 141 mm de pluie, ce même responsable a affirmé qu’aucune victime n’est à déplorer. A ce propos, il a assuré que les pompiers ont secouru 39 personnes en danger. La directrice des Travaux publics, Ferial Saïoud, a indiqué, pour sa part, que ses services œuvrent, en coordination avec ceux des communes concernées et de l’Office national de l’assainissement, à nettoyer les avaloirs obstrués par les boues charriées par les eaux sur la route de l’ilot des Chèvres. Des pluies torrentielles accompagnées de rafales de vent ont provoqué la coupure du courant électrique dans un bon nombre de quartiers de la partie Est de Skikda, dont Filfila, et dans certaines cités comme Hamrouche Hamoudi dans la commune de Hamadi Krouma, et ce depuis dimanche matin. Les services de Sonelgaz ont indiqué, de leur côté, que leurs agents travaillent d’arrache-pied pour procéder au rétablissement de l’électricité, soulignant que ces derniers n’ont pas encore pu accéder à certains endroits du fait que des routes restent encore inaccessibles.