Le théâtre romain de Skikda fermé pendant près de 17 ans en raison de travaux de restauration a été officiellement rouvert au public, a appris l’APS, lundi, du directeur local de la culture et des arts, Zakaria Boudiaf. La réouverture de ce site culturel, a précisé la même responsable, a coïncidé avec la célébration du nouvel an amazigh, ce qui permettra au public et aux touristes de visiter le théâtre romain, situé au cœur de la ville de Skikda. Il a ajouté que le théâtre romain de Skikda a été mis, dans une première phase, à la disposition de l’Office national de gestion et d’exploitation des biens culturels (OGEBC), afin que les visiteurs puissent bénéficier de visites guidées en présence d’un guide et d’un archéologue, précisant que le théâtre romain sera ouvert au public pendant l’hiver de 08H00 à 16H00. M. Boudiaf a également relevé que la réouverture du théâtre romain est réservée uniquement aux visites touristiques, avec la possibilité d’accueillir dans le futur des activités culturelles en présence du public.
Le théâtre romain de Russicada qui possède de nombreuses similitudes avec ceux de Timgad (Batna), Djemila (Sétif), M’daourouche (Souk Ahras) et Tipasa, surplombe la mer et constitue l’un des plus grands et des plus spacieux théâtres construits par les Romains en Afrique du Nord avec une architecture inspirée du théâtre grec. Bâti avec de grosses pierres sur le flanc d’une montagne sous l’ère de l’empereur Hadrien, le théâtre romain occupe une superficie de 4 900 m2 et peut accueillir plus de 6 000 spectateurs. Selon des récits historiques, le théâtre romain a été construit grâce aux dons de l’écrivain Emilien Beltour, avant que l’administration française ne détruise certaines parties de ce monument pour construire un lycée. n