De Skikda, Kader M.
Le journaliste Rabah Oudjani de Skikda n’est plus. Il est décédé mardi 22 juin 2021, à l’âge de 74 ans, à la suite d’un arrêt cardiaque.
Ayant débuté le journalisme au quotidien national El Moudjahed du temps du défunt Naït Mazi, dans les années 80, en tant que correspondant de la wilaya de Skikda, avec une panoplie de correspondants de la région Est, à l’instar de Farouk Zoghbi, Boudjemaa Tahar, Kouider Messaad.
Le défunt a roulé sa bosse dans plusieurs journaux, El Moudjahid, Le Soir d’Algérie, El Acil, l’Expression, L’Index…
Maîtrisant bien la langue de Molière, Rabah Oudjani n’a cessé d’assurer la couverture des événements de sa très chère «Rusicade», pour laquelle il se voua corps et âme afin de rapporter ses événements au quotidien.
Très engagé, il est très apprécié pour ses écrits par les citoyens de sa ville et par toute la corporation des journalistes. Ces derniers l’ont accompagné, à leurs côtés, des artistes, des sportifs et autres citoyens, à sa dernière demeure.
Quant à moi, je ne saurai que présenter mes sincères condoléances à sa famille et à tous ses amis en cette douloureuse circonstance de la perte d’un confrère avec lequel j’ai partagé des papiers dans la page régions depuis plus de deux décennies dans divers quotidiens nationaux et régionaux.
«A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons» n