Deux (2) personnes, âgées de 68 et 45 ans, ont péri dans les incendies qui se sont déclarés au cours des dernières 24 heures à travers la wilaya de Skikda et qui sont actuellement maîtrisés, à l’exception d’un seul que les équipes d’intervention continuent de combattre, ont indiqué mercredi les services de la Protection civile.

La première victime, âgée de 68 ans, a été encerclée par les flammes dans sa ferme située dans la localité de Bissi dans la commune Beni Bachir (Sud de Skikda) où il décéda après avoir perdu connaissance à cause de la fumée et des flammes, rendant l’âme sur place avant d’être évacué par la Protection civile vers la morgue de l’hôpital de Skikda, ont précisé les mêmes services.

La seconde victime, âgée de 45 ans, est morte asphyxiée par la fumée à la ferme Boukerma Smaïl dans la daïra de Ramdane Djamel, et faisait partie des citoyens qui ont participé à éteindre le feu qui s’était déclaré dans cette ferme après avoir inhalé la fumée dégagée par l’incendie du champ de blé en dépit de son évacuation par des citoyens vers la polyclinique de Ramdane Djamel, a ajouté la même source.

Le wali de Skikda, Mme Houria Meddahi, s’était rendue dans la nuit de mardi à mercredi en compagnie de l’inspecteur général de wilaya, du directeur de wilaya de la Protection civile et du chef de la daïra de Ramdane Djamel vers la polyclinique de cette commune pour présenter les condoléances à la famille de la victime, apprend-on de la wilaya. La même source a précisé que sept incendies ont été enregistrés mardi après-midi dans diverses localités dont Boulegroud, la forêt de Bissi, la ferme Boukerma Smaïl, la localité de Bougaâ dans la daïra d’El Hadaïek, Dem El Bagrat à Ben Azouz et dans le village Ahmed Salem à Tamalous.

Les mêmes services ont rappelé qu’à travers le communiqué diffusé sur la page officielle de la wilaya sur Facebook, Mme Meddahi a informé le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire de la situation, précisant que le ministère a donné à son tour des instructions directes au directeur général de la Protection civile pour envoyer l’unité aérienne (hélicoptère anti-incendie) en soutien à la colonne mobile de lutte contre les incendies de forêts et de récoltes.

Cela, en plus de l’intervention des éléments de l’Armée nationale populaire en recourant aux moyens nécessaires. Quatre colonnes mobiles des wilayas de Guelma, Constantine, Annaba et Skikda sont intervenues en appui aux unités locales, outre celles de la conservation des forêts de la wilaya de Skikda.

La majorité des incendies ont été maitrisés durant la nuit de mardi à mercredi à l’exception de l’incendie qui s’est déclaré dans la région de Boulegroud, où les efforts pour l’éteindre se poursuivent encore jusqu’à présent, a-t-on indiqué.