Une série de mesures disciplinaires a été prise à l’encontre de responsables médicaux et administratifs exerçant au Centre hospitalo-universitaire (CHU) «Ibn Rochd» à Annaba suite aux résultats des enquêtes ordonnées par le ministre de la Santé et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid sur la situation du service de médecine interne à ce CHU, a indiqué mercredi un communiqué du ministère.
«Agissant sur la base d’une vidéo relayée sur les réseaux sociaux sur la situation du service de médecine interne au CHU +Ibn Rochd+ à Annaba montrant la situation catastrophique de l’hospitalisation au niveau de ce service en termes de prise en charge médicale et d’hygiène, le ministre de la Santé a chargé une commission centrale de mener une enquête sur terrain et un audit administratif sur les tenants et aboutissants de cette situation», a précisé la même source.
«Suite aux résultats de l’enquête, il a été établi que cette situation était due à la négligence de certains responsables de ce service. A cet effet, une série de mesures disciplinaires a été prise, y compris la sanction des responsables médicaux et administratifs exerçant à l’hôpital», a ajouté la même source.
«Il est attendu, dans les prochains jours, l’intensification des opérations d’inspection en vue de réprimer toutes formes de laxisme et de négligence», a conclu le communiqué. n