Plus de 500 familles de Sidi El Houari ont été relogées, jeudi, au niveau du pôle urbain de Belgaïd. Une opération très attendue par les résidents de ce vieux quartier d’Oran, notamment après la distribution des décisions de pré-affectations aux résidents du vieux bâti. C’est ainsi qu’une nouvelle opération a été lancée et avec elle une nouvelle page de ce quartier emblématique d’El Bahia est tournée, laissant place aux opérations de restauration et au plan de sauvegarde des sites historiques et archéologiques.

 

Lancée il y a quelques années, cette opération visant à en finir définitivement avec le vieux bâti et l’habitat précaire, a été, de l’avis de tous les observateurs, couronnée par un véritable succès, traduit par le satisfecit des responsables de l’Etat, et la joie des citoyens. En effet, les opérations se suivent dans la bonne voie, même si la crise a frappé de plein fouet ce secteur, d’où l’inquiétude du Premier ministre et avant lui, le wali d’Oran, qui ont évoqué des difficultés financières qui freinent plusieurs projets de construction.
Pour les cités ayant déjà bénéficié de budget, ça roule, puisque cette année 2017 n’a pas connu de répit. En chiffres, près de 1 800 unités ont été distribuées depuis le début de l’année. Touchant en premier lieu le quartier des Planteurs, réputé être le plus ancien bidonville d’Oran.
C’est, en effet, ce que confirment les services de wilaya qui continuent, en collaboration avec l’Office de la promotion et la gestion immobilière (OPGI), à maintenir la cadence de ces opérations, afin d’en finir avec l’habitat précaire. Dans ce contexte, le quartier voisin de Sidi El Houari, les Planteurs, a bénéficié d’un programme spécial de 9 000 logements. Les services de la wilaya ont rassuré la population de ce quartier que les opérations de relogement se poursuivront en fonction de la disponibilité des logements et des programmes en cours de réalisation pour cette zone d’Oran.
Le relogement et l’éradication de l’habitat précaire se poursuivent depuis près de trois années et la wilaya d’Oran connaît une bonne dynamique dans la réception et la distribution de logements.
D’autres opérations seront programmées au fur et mesure et en fonction de la réception des logements et de l’achèvement des travaux de VRD.
Durant l’année 2016, 9 200 logements ont été attribués.
Ce qui a été réalisé, ces trois dernières années, a dépassé tous les objectifs. Plus de 30 000 logements publics locatifs (LPL) ont été distribués, alors que durant toute une décennie de 2003-2013, seuls 14 130 logements ont été attribués. D’autre part, les services de la wilaya ont lancé, depuis 2014, des actions de relogement de 21 000 familles résidant dans des habitations précaires.
Ces opérations ont permis de récupérer des terrains fonciers, situés dans les zones périphériques et au cœur de la ville, qui seront réservés à des projets d’habitat et d’équipements publics.