La Direction de l’action sociale de Sidi Bel Abbès et dans le cadre de la solidarité durant le mois de Ramadhan a réservé une enveloppe de 41 millions de DA pour les verser aux 41 090 familles démunies, recensées à travers le territoire de la wilaya, dont les listes ont été approuvées.


Les familles nécessiteuses seront bénéficiaires cette année d’une somme de 10 000 DA, qui leur sera versée sur leur compte CCP, avant le mois béni. Selon le chef du service social de la Direction de l’action sociale Tahir Oubaïd, son administration a reçu une enveloppe de 20 millions de DA du ministère de la Solidarité nationale, 13 millions de DA débloqués par la wilaya de Sidi Bel Abbès en plus d’une somme de 5 millions de DA, don de l’entreprise publique Sonatrach, en plus de la contribution des APC et celle des bienfaiteurs. Dans le même cadre de la solidarité avec les familles démunies et dans le cadre de contribution en cette période de crise sanitaire du coronavirus, le bureau de wilaya de l’APW a débloqué 13 millions de DA au profit de 2 160 familles nécessiteuses, outre 10 millions de DA sont pour l’acquisition des équipements et matériels pour le personnel médical des établissements de la santé publique.
Des médecins installent une cellule de consultation à distance
Sur un autre plan, les habitants de la wilaya de Sidi Bel Abbès pourront désormais bénéficier de la consultation médicale à distance, en cette période de crise sanitaire du coronavirus, a annoncé sur les ondes de la radio locale le professeur Habachi Boumediene, chef de service de chirurgie générale du Centre hospitalo-universitaire Abdelkader-Hassani. Le professionnel de la santé publique a affirmé que les citoyens peuvent faire de la téléconsultation via Skype ou encore WhatsApp, sans se déplacer aux établissements de santé et s’exposer à l’infection par le virus Covid-19, ou encore propager l’épidémie parmi les citoyens. La cellule mise en place compte 4 médecins mobilisés pour répondre aux questions des patients et leur donner conseils. Dans le cas où le médecin suspecte la contamination au virus, il prendra contact avec la Protection civile pour mobiliser une ambulance afin de transférer le patient vers l’hôpital pour son isolement sanitaire et dans le cas contraire, le médecin rassure le patient sur sa santé. Le Professeur Habachi a expliqué qu’il s’agit de la mise en exploitation des applications Skype et Wats App, par des malades pour contacter des médecins en H24 et 7j/7 et indiquera que la cellule mise en place vient pallier le manque de médecins privés qui ont fermé leur cabinet en cette période de confinement sanitaire contre le nouveau coronavirus. Une initiative qui verse dans l’intérêt des citoyens surtout ceux atteints de maladies chroniques qui sont préoccupés par leur état de santé, estime-t-on. n