Le manque de transport scolaire dans la commune de Redjem-Demmouche, relevant de la wilaya déléguée de Ras El Ma dans le sud de la wilaya de Sidi Bel Abbès, est le calvaire tant des parents d’élèves que des élus communaux. En effet, les trois bus ne suffisent pas pour le transport des élèves du chef-lieu de la commune, les douars Tarziza et Ouazène et les agglomérations rurales éparses. Les transporteurs sont obligés de faire trois à quatre rotations pour pouvoir conduire les élèves vers leurs établissements scolaires dans la commune de Radjem-Demmouche et aussi au lycée de Ras El Ma. Pour pouvoir combler le déficit, les responsables de l’APC de Radjem-Demmouche ont demandé de les doter de deux autres bus scolaires. Les élus sollicitent, par ailleurs, l’inscription d’un projet de lycée pour éviter le déplacement aux 70 élèves du cycle secondaire vers la localité de Ras El Ma. Les élèves se déplacent au quotidien au lycée et rentrent épuisés le soir. Concernant le cycle primaire, l’école les frères-Mamouni connaît une pression et fonctionne avec le système de la double vacation alors que l’école Karma-Laredj est fermée pour cause de travaux de réhabilitation qui n’ont pas été achevés. Pour la circonstance, les responsables de l’APC attendent l’autorisation financière pour réaliser les travaux nécessaires au niveau de l’école Karma-Laredj, et également la réception des deux classes construites à l’école les frères-Mamouni, pour éradiquer le problème de surcharge au niveau des classes et la double vacation.