Un occupant du bidonville Abdessamad, situé sur le tronçon routier menant à la commune de Zerouala, a tenté de s’immoler par le feu et est atteint de graves brûlures, a-t-on appris de source hospitalière. Selon la même source, le chef de famille âgé de 33 ans s’était aspergé d’essence et a été brûlé au deuxième degré sur 60% de son corps. Il est actuellement au service de réanimation des urgences médico-chirurgicales du CHU Abdelkader-Hassani dans un état critique. Un jeune âgé de 25 ans, en tentant de lui apporter secours, a été brûlé légèrement et a reçu les soins nécessaires.
Il est à signaler que les résidents du bidonville Abdessamad avaient organisé les jours passés un mouvement de protestation, repris ce lundi, en bloquant la route pour revendiquer leur relogement, resté sans suite, les responsables n’ayant pas pris en compte la situation déplorable qu’ils vivent et les mauvaises conditions dont ils se plaignent en hiver comme en été. Irrité par le silence des responsables locaux à leurs doléances, le jeune père de famille a préféré se sacrifier pour faire entendre sa voix et celle de ses voisins et faire aboutir leur revendication à un logement décent.