Par Nadia Boutalbi
Le tribunal de première instance de Sidi Bel Abbès aura à trancher, aujourd’hui, une affaire d’attroupement, obstruction de la voie publique et incitation au trouble de l’ordre public, dans laquelle sont impliquée 8 habitants de la commune de Sidi Khaled. Les éléments de la brigade de la gendarmerie de Sidi Khaled, distante du chef-lieu de Sidi Bel Abbès de 10 km, avaient arrêté, jeudi, huit manifestants parmi les contestataires qui avaient bloqué le tronçon routier de la RN 95, où un accident de la circulation avait fait le vendredi écoulé, deux morts et un blessé grave, suite à la collision entre un camion et un véhicule léger. Les manifestants avaient dressé une tente où ils avaient décidé de rester jour et nuit et aussi fermé la voie ferrée, jusqu’à satisfaction de leurs revendications, à savoir la réalisation d’une double voie et un rond-point pour éviter les accidents sur ce tronçon routier ». Les manifestants, qui n’ont pas accepté de se soumettre aux ordres des éléments de la Gendarmerie nationale et ouvrir la route à la circulation, ont été arrêtés et conduits à la brigade de la gendarmerie, où ils ont été auditionnés et libérés pour comparaître devant le tribunal de Sidi Bel Abbès en citation directe.<