Les redevances non honorées par les clients de l’unité de l’Algérienne des eaux (ADE) de Sidi Bel-Abbès ont atteint 1,14 milliard DA à la fin du mois de mai dernier, a-t-on appris, dimanche, auprès de la cellule de communication de cet établissement. Le responsable de la cellule de communication de l’unité de l’Algérienne des eaux (ADE) de Sidi Bel-Abbès, Khaled Belabbassi a indiqué que ces créances impayées sont réparties entre différents clients, dont 942 millions DA représentant des factures impayées des abonnés ordinaires. Le reste est réparti entre les administrations, les commerçants et les industriels. Par ailleurs, l’unité de l’ADE de Sidi Bel-Abbes a lancé une campagne de recouvrement de ces créances tout en accordant des facilités à ses clients afin de régler leurs factures, dont le paiement échelonné suivant un échéancier fixé par les deux parties. Parallèlement, l’entreprise mène des actions de sensibilisation en direction de ses clients par la diffusion de spots publicitaires sur les ondes de la radio locale.