napec

Des habitants de la commune de Aïn Kada relevant de la daïra de Sidi Ali Boussidi, dans la wilaya de Sidi Bel Abbès ont adressé une pétition au wali de Sidi Bel Abbès dans laquelle ils lui font part de leur mécontentement du tripatouillage des responsables locaux.
Les pétitionnaires avaient, indiquent-ils, bénéficié depuis 5 mois de terrains dans le cadre de l’habitat rural groupé et avaient entamé les démarches auprès des services concernés pour démarrer les constructions, sauf qu’à leur surprise, les 60 lots de terrains désignés sont implantés en dehors du Plan directeur d’aménagement et d’urbanisme (PDAU). La direction de l’urbanisme et de la construction avait refusé d’approuver leurs dossiers, leur indiquant que ces terrains sont inconstructibles et de ce fait ils n’avaient aucune chance de réaliser leur projet.
Les bénéficiaires ont attendu impatiemment la désignation de terrain pour construire leurs maisons et vivre confortablement et diront avoir sollicité le président de leur APC à leur réserver un autre terrain, en vain. Le secrétaire général de l’APC de Aïn Kada a, pour sa part, expliqué que ses services avaient sollicité les responsables de l’urbanisme et de la conservation foncière pour l’intégration au PDAU des 4 ha désignés pour abriter le projet et avaient transmis le dossier au wali pour examen. Un terrain domanial choisi pour concrétiser le projet par manque de terrain à urbaniser dans le cadre du PDAU, a-t-il indiqué.