Les éboueurs et agents de nettoyage de la commune de Tighalimet, relevant de la daïra de Télagh, distante du chef-lieu de wilaya de 60 km, observent depuis plusieurs jours des sit-in devant le siège de leur APC pour exiger l’amélioration de leurs conditions socioprofessionnelles. Les ouvriers communaux ont réclamé en premier le renouvellement de leur contrat de travail, afin de garantir leur maintien au poste et aussi acquérir leurs droits aux primes et rappels, à l’instar des travailleurs permanents et ceux à contrats indéterminés, la promotion au poste supérieur pour ceux ayant complété plusieurs années d’ancienneté. La nature des tâches qu’ils accomplissent au quotidien et l’impact des déchets sur leur santé, nécessitent, soulignent-ils, de consulter le médecin de travail périodiquement pour se prémunir contre différentes pathologies liées à l’insalubrité et d’autres accidents auxquels ils sont exposés. Ils ont également revendiqué de leur réserver l’uniforme et le matériel de travail adéquats. Le président de l’APC de Tighalimet a tenu, lundi, une réunion avec les représentants des ouvriers communaux et s’est engagé à mettre à leur disposition les moyens matériels nécessaires. Pour ce qui est du renouvellement des contrats de travail, il précisera qu’il fera tout pour régler le problème auprès des responsables concernés. « Les ouvriers seront maintenus dans leurs postes », les a-t-il rassurés.