Le retard de l’affichage de la liste des 229 logements sociaux locatifs (LSL) réalisés dans la commune de Sidi Lahcene, distante de Sidi Bel Abbès de 6 km, a fait réagir de nombreux postulants, qui se sont regroupés, lundi, devant le siège de la daïra de Sidi Lahcène. Les contestataires ont relevé les conditions déplorables dans lesquelles ils vivent et l’atermoiement des responsables locaux à distribuer les logements à leurs bénéficiaires. Les services de sécurité ont déployé leurs éléments sur les lieux afin de faire régner la sécurité et interdire toute rébellion de la part des citoyens, qui n’ont accepté de se disperser qu’après une rencontre avec les responsables. Une protestation qui n’a pris fin que lorsque le chef de daïra de Sidi Lahcene a reçu leurs représentants, où il leur a expliqué que le quota de logements achevés ne sera distribué que lorsque les travaux de raccordement au gaz de ville, à l’électricité et à l’eau potable et les travaux de voirie en cours de réalisation, soient achevés. Les services de la daïra qui enregistrent quelque
3 000 demandes de logements sociaux locatifs ne peuvent actuellement satisfaire la totalité des postulants au logement social locatif, leur ont-ils souligné, mais après la réalisation des 100 logements supplémentaires accordés par le wali, tous les demandeurs éligibles au leurs logements. Une demande qui auront par le chef de la daïra de Sidi Lahcene au wali de Sidi Bel Abbès, lors de sa visite dans la localité. n