Les habitants de la commune de Belarbi, relevant de la daïra de Mostafa Ben Brahim dans la wilaya de Sidi Bel Abbès, ont levé de nombreuses revendications au wali de qui était en visite dans la localité. Les habitants ont fait une marche pacifique qui s’est arrêtée devant le CEM de la commune, où ils ont accueilli le premier responsable de l’exécutif pour discuter de leurs préoccupations et revendiquer l’ouverture d’une enquête sur la distribution de l’aide du couffin de Ramadhan. Le besoin crucial en logement sociaux et ruraux, le chômage, les 62 locaux professionnels réalisés et non encore exploités, le manque d’eau potable, l’aménagement urbain des cités d’habitations et l’absence de projets de développement ont été les revendications les plus pressantes de la population de Belarbi. Après avoir écouté leurs doléances, le wali de Sidi Bel Abbès a donné certaines assurances qui ont atténué la colère des villageois. Il leur a précisé en ce qui concerne le logement social, que la commission du cadastre et des domaines, mise sur pied, a délimité une superficie de 3 hectares qui sera exploitée dans la réalisation de logements sociaux et ruraux. Elle servira aussi pour la réalisation d’autres projets d’envergure pour la localité, en plus de la dotation de la commune de quotas de logements dans le cadre des différents programmes attribués à la wilaya. S’agissant du problème du chômage, le commis de l’Etat a expliqué qu’un nouveau centre de la société de distribution de l’électricité et du gaz sera ouvert et qu’ils pourront postuler à d’éventuels postes d’emploi. Par contre, l’emploi au niveau des administrations publiques n’est pas possible. Le wali promettra par ailleurs de revoir sa stratégie dans l’attribution des locaux professionnels ainsi qu’un quota supplémentaire d’aide financière qui sera attribué par la direction de l’action sociale, avant la fin du mois de jeûne.
Le premier responsable de l’exécutif a visité plusieurs chantiers dont avait bénéficié la commune de Belarbi. n