Quelque 200 personnes ont organisé, hier dimanche, un sit-in de protestation devant le siège de l’APC de Ras El-Ma au sud de la wilaya de Sidi Bel-Abbes. Ces manifestants ont demandé à nouveau le départ du président de l’APC

, après la diffusion sur les réseaux sociaux dans des conditions non encore élucidées de « sex-tape » dans son bureau. Les protestataires ont procédé à la fermeture du siège de l’APC et demandé le limogeage du P/APC, ainsi que l’ouverture d’une enquête judiciaire à son encontre. Les manifestants ont souligné à l’APS que leur mouvement de protestation se poursuivra et que le siège de l’APC demeurera fermé jusqu’à l’éviction du P/APC, l’ouverture d’une enquête et la prise de sanctions à son encontre. Des extraits de vidéos filmées à l’intérieur même du bureau du
P/APC, remontant à 2013, ont été diffusés en fin de semaine dernière sur les réseaux sociaux. D’après l’APS, les services de la sûreté de daïra de Ras El-Ma ont ouvert, samedi, une enquête sur les tenants et les aboutissants de cette affaire.