Une caravane composée de 12 camions chargés de ravitaillement et autres produits d’utilité a pris le départ hier matin vers les deux localités Mérine et Marhoum situées dans l’extrême sud de la wilaya de Sidi Bel Abbès pour les vendre au prix de production. Une caravane initiée par la direction du commerce et des services agricoles et à laquelle ont participé les opérateurs et agriculteurs et les producteurs du lait et dérivés et de l’agroalimentaire. De leurs côtés, les services de la gendarmerie nationale et de la police vont veiller à l’organisation de l’opération de vente des produits aux consommateurs et éviter leur rassemblement pour leur éviter la contamination au coronavirus Covid-19.
Le wali de Sidi Bel Abbès a donné, dans la matinée, le coup d’envoi des convois depuis le stade 24 février de la ville de Sidi Bel Abbés, vers les deux localités situées au sud de la wilaya, pour permettre à leurs populations de faire leurs courses sans se déplacer et aussi pour mettre un terme à la spéculation sur les prix.
Selon les organisateurs de la caravane, les camions ont transporté la farine, la semoule, les légumes et les denrées alimentaires et le lait et ses dérivées, en plus des produits laitiers qui seront distribués gratuitement par les patrons des laiteries.
Les caravanes se poursuivront jusqu’à le rétablissement de la situation et couvrir les zones d’ombre.
Par ailleurs, la direction de l’action sociale a initié une caravane de dons de produits alimentaires au profit des habitants de la paisible commune de Taoudmout dans le sud de la wilaya. Des opérateurs privés, les services agricoles et la chambre d’agriculture ont contribué à la caravane qui va se déplacer une fois par semaine aux communes déshéritées de la wilaya, où distribuer gratuitement des provisions gratuitement à leurs habitants.
Dans le cadre de la solidarité avec les personnes vulnérables et les démunis en cette période de l’apparition du coronavirus Covid-19, les APC de Sidi Bel Abbés et de Taoudmout ont installé des cellules de solidarité qui vont s’atteler avec l’aide des associations et des comités de quartiers, à recenser les citoyens dans le besoin et transmettre leurs listes aux service de la solidarité de la direction de l’action sociale pour les approvisionner de denrées alimentaires, farine, semoule, et autres produits, durant cette période de crise et durant le mois de Ramadhan.