Les protestataires de la commune de Lamtar, dans la wilaya de Sidi Bel Abbès, ont pu faire parvenir leur revendication et pousser les responsables locaux à leur répondre favorablement après avoir fermé le siège de l’APC au cadenas. En effet, les responsables communaux ont procédé, mercredi dernier, au tirage au sort pour désigner les bénéficiaires, en indiquant l’appartement et l’étage et ensuite leur remettre les clés. Le tirage au sort s’est déroulé en présence du chef de la daïra et des bénéficiaires, dans le calme et la satisfaction de ces derniers. Les 50 bénéficiaires du quota de logements sociaux locatifs (LSL) implantés dans la commune de Lamtar avaient protesté mardi contre le retard de leur relogement de plus de deux mois en fermant le siège de leur APC au cadenas paralysant ainsi ses services, afin de pousser leurs responsables à faire le nécessaire pour qu’ils puissent occuper leurs appartements avant la rentrée scolaire.
N. B.