D’année en année, le cancer du sein prolifère et pousse les responsables du service de l’épidémiologie de direction de la santé publique à tirer la sonnette d’alarme pour sensibiliser la gent féminine au problème de cette maladie.
A Sidi Bel Abbès, 808 cas tous types de cancers confondus dont 214 cas de cancer du sein ont été décelés au cours de l’année 2018 pris en charge au niveau du centre de lutte contre le cancer de Sidi Bel Abbès, où ils suivent des séances de chimiothérapie et de radiothérapie. En 2015, le nombre de cancéreux étaient de 523 patients entre femmes et hommes pour augmenter en 2016 à 584 cas et 613 cas en 2017.
Parmi le nombre de cancéreux se classe en premier le cancer du poumon chez les hommes suivi par celui du colon et du rectum ensuite, le cancer de la prostate. Par contre, chez la femme c’est le cancer du sein qui fait des ravages, ainsi que l’apparition du cancer du colon après avoir été spécifique aux hommes, et aussi l’apparition de la tumeur du cerveau chez l’enfant ces dernières années.
Les spécialistes de la santé publique préconisent le dépistage précoce du cancer afin de pouvoir suivre le malade et éviter les complications de l’état de santé et même arriver à la guérison. Les moyens de dépistage sont disponibles et le traitement se fait actuellement sur place, ce qui peut réduire de la gravité de l’infection si elle est diagnostiquée à temps, affirme-t-on.
Pour se prémunir contre l’infection du cancer, les professionnels de la santé appellent la population saine à prendre ses précautions, entre autres une hygiène de vie et la pratique des activités sportives, éviter le stress et sollicitent les fumeurs à cesser de consommer la cigarette qui cause non seulement le cancer du poumon mais aussi d’autres cancers.