Quatre (4) personnes d’une même famille, résidant dans le quartier Kouadri dans la commune d’Ain Azal (50 km au Sud de Sétif), sont décédées, lundi, asphyxiées par le monoxyde de carbone émanant d’un appareil de chauffage, a-t-on appris auprès des services de la Protection civile. Il s’agit d’une mère (32 ans) et de ses trois (3) enfants, deux garçons et une fille âgés entre 2 et 10 ans, a précisé le chargé de communication de la direction locale du secteur, le lieutenant Ilyes Keddad, précisant que l’intervention des sapeurs-pompiers a permis de sauver le père (33 ans), qui se trouve toujours inconscient au niveau de l’hôpital Youssef Yaalaoui de cette ville. La même source a ajouté que les équipes de la Protection civile de la daïra d’Ain Azal sont intervenues vers 10 heures du matin pour secourir les membres de cette famille, après avoir reçu un appel de citoyens, indiquant qu’une famille habitant le quartier en question était sur le point d’être asphyxiée. Une enquête a été ouverte par les services de sécurité territorialement compétents afin de déterminer les circonstances et les causes de cet incident. Pour rappel, trois (3) personnes sont mortes asphyxiées par les gaz émanant d’appareils de chauffage et de chauffe-bain dans la wilaya de Sétif, durant la période allant du 1er janvier à fin octobre de l’année en cours. Au cours de la même période, ce type d’incidents a aussi affecté 100 autres personnes qui ont été secourues après avoir inhalé des gaz brûlés, a-t-on noté. (APS)