Le programme de réalisation des logements AADL dans la wilaya de Sétif inquiète de plus en plus les souscripteurs, notamment ceux de la ville d’El-Eulma à l’est du chef-lieu de wilaya. La mauvaise qualité des travaux, les retards énormes, mais aussi le choix d’un logement hors de la ville, autant de préoccupations soulevées, jeudi dernier, par les souscripteurs d’El-Eulma lors d’une réunion présidée par le wali de Sétif Mohamed Belkateb.

En effet, le premier responsable de l’exécutif a reçu des membres de l’Association AADL de la commune d’El-Eulma, en présence des chefs de daïra et du directeur des projets de l’agence locale de l’AADL, a-t-on appris des représentants des souscripteurs. Selon les représentants de cette association, agréée récemment, ces derniers réclament des logements dans le site de Firmet El-Riche dans la ville d’El-Eulma pour les souscripteurs de la commune d’El-Eulma, tout en refusant les autres choix proposés sur la plateforme électronique de l’agence AADL. Aussi, selon un communiqué dont nous détenons une copie, ces derniers réclament le lancement du projet de 700 logements dont a bénéficié cette ville depuis l’année passée, tout en exigeant son implantation dans le site de Firmet El-Riche. Pour le moment, les responsables ont le choix d’un terrain dans la cité Denfir pour abriter ce projet. Par ailleurs, les représentants des souscripteurs n’ont pas manqué de réclamer le lancement des travaux d’aménagement urbain au niveau du programme 1 500 logements dans le site Firmet El-Riche. Lors de cette réunion, ces derniers ont insisté sur le suivi de la qualité des travaux de réalisation pour éviter les malfaçons et autres défauts de réalisation enregistrés dans le programme des 2 000 logements confié à une société chinoise. Lors de cette première rencontre avec les membres de cette association, le nouveau wali de Sétif a tenu à rassurer les souscripteurs de prendre en charge les revendications soulevées.
Ce dernier a promis aux membres de cette association de visiter le site qui abrite le programme AADL dans la ville d’El-Eulma dans les tout prochains jours. Il est à noter que les souscripteurs de cette ville ont, par le passé, organisé plusieurs mouvements de protestation pour faire entendre leurs voix. Il convient de souligner que la ville d’El-Eulma a bénéficié d’un programme de 3 500 logements, soit un premier quota de 2 000 et un deuxième quota de 1 500 logements. L’année passée, cette dernière a bénéficié d’un quota supplémentaire de 700 unités. n