Le wali de Sétif Mohamed Belkateb a présidé, jeudi, au siège de la wilaya, une réunion consacrée à l’AEP, la propreté de l’environnement et la rentrée scolaire. Ont pris part à cette réunion de coordination le secrétaire général de wilaya, les directeurs de l’exécutif, les chefs de daïra mais aussi les P/APC.

Dans le cadre de l’amélioration du cadre de vie de la population, le premier responsable de la wilaya a donné instruction de procéder au nettoiement de l’environnement notamment dans les points noirs. « Il ne s’agit pas d’une simple opération de nettoiement, mais d’une opération qui se poursuivra à longueur d’ année », ajoute-t-il. Pour le deuxième point de l’ordre de jour, à savoir la préparation de la rentrée scolaire 2019-2020, le wali a entendu un exposé sur les besoins du secteur de l’éducation présenté par le directeur de l’éducation. A son tour, le directeur des équipements publics a présenté un exposé détaillé sur les établissements éducatifs devant renforcer le secteur dès la rentrée scolaire. Après avoir entendu ces deux exposés, le wali de Sétif a pris la parole où il n’a pas manqué d’insister sur la réception de tous les établissements dans les délais. Par ailleurs, ce dernier a mis l’accent sur l’amélioration des conditions de scolarité notamment en matière de suivi médical des enfants et de transport scolaire à tous les enfants notamment dans les zones déshéritées. Aussi, le wali a instruit les P/APC d’assurer des repas chauds dans toutes les écoles à partir de l’année prochaine. A noter que dans ce cadre, la wilaya de Sétif a bénéficié d’un projet de réalisation de 123 cantines scolaires. A souligner aussi que plusieurs écoles ne disposent pas de cantine et utilisent des salles pour servir les repas aux élèves.
Le volet de l’alimentation en eau potable s’est taillé la part du lion dans cette réunion. La population de la deuxième wilaya par le nombre d’habitants souffre chaque année du manque de ce liquide précieux. Lors de cette réunion, le wali a ordonné aux P/APC de trouver des solutions urgentes à ce problème en attendant l’acheminement du projet du grand transfert dont a bénéficié la wilaya de Sétif il y a plus de 10 ans. Le premier responsable a indiqué que la wilaya demeure à la disposition des P/APC pour creuser de nouveaux forrages pour satisfaire la demande de la population en eau potable. n