Par Rédaction Culturelle
Le site archéologique et le musée de Cuicul, dans la ville de Djemila, à l’Est de Sétif, ont été fermés au public en mesure préventive visant à contrer la propagation du coronavirus, a annoncé, dimanche dernier, le directeur local de la culture. « La fermeture de ce site archéologique intervient dans le cadre des mesures prises pour empêcher la propagation du Covid-19, en application des directives émises par le ministère de tutelle », a précisé à l’APS, Samir El Taâlabi. Le même responsable a ainsi révélé que cette décision est entrée en vigueur dans l’après-midi de samedi dernier, après que le site romain de Djemila eut enregistré une affluence record de visiteurs tout au long du week-end. Face à cette situation sanitaire exceptionnelle, il a également été décidé de procéder à la fermeture provisoire du musée national public de Sétif et de toutes les infrastructures qui lui sont rattachées à l’exemple de la bibliothèque, la salle de conférence et des ateliers pédagogiques, a précisé la directrice du musée, Chadia Khelfallah. Par ailleurs, un protocole des plus stricts a été instauré pour l’accueil des visiteurs de la salle d’exposition.
Afin de lutter contre la propagation du Covid-19, une cellule de crise, constituée de représentants des secteurs de la Défense et de la Sûreté nationale, de la Justice, de la Santé, et des Douanes a été mise en place à la wilaya, a-t-on appris auprès des services concernés. La nécessité d’œuvrer à sensibiliser les citoyens sur les dangers de cette épidémie et d’établir un programme de prévention basé sur la désinfection des institutions et des administrations publiques, a été soulignée à cette occasion. Des directives ont été données pour la désinfection des moyens de transport public et à appeler les citoyens à s’éloigner des lieux de rassemblement, selon la même source qui a ajouté que tous les moyens disponibles ont été mobilisés pour aménager les centres d’isolement des cas suspects. Pour rappel, mercredi dernier, le ministère de la Culture avait annoncé, dans un communiqué, le report de toutes les activités, rencontres et manifestations culturelles dans le cadre des mesures préventives prises par l’Etat depuis l’apparition du coronavirus. Le communiqué avait précisé que ces mesures concernent également les activités organisées par les associations et les opérateurs privés dans les salles et infrastructure sous tutelle du ministère de la Culture. Les activités ont été reportées à une date ultérieure. Les centres et les instituts culturels étrangers à l’instar de l’institut français d’Algérie et l’institut Cervantès ont également suspendu toutes leurs activités dans le cadre de la prévention contre la propagation du coronavirus. Face à la pandémie, la prévention et la sensibilisation des citoyens pour appliquer les consignes afin d’éviter les contaminations de masse restent le meilleur moyen de préserver la santé et la vie de chacun. <