Plusieurs quartiers sont envahis par les moustiques Les habitants de la ville commerciale d’El-Eulma, située à 27 kilomètres à l’est de Sétif, font depuis le début de la saison estivale face à la prolifération des moustiques dans les différents quartiers. Ces insectes nuisibles empoisonnent la vie des citoyens qui ne savent plus quoi faire. Selon les informations en notre possession, les autorités locales n’ont pas lancé l’opération de démoustication pour empêcher la reproduction de ces insectes dangereux. « Cela fait des années que les responsables n’ont pas lancé la fameuse opération de lutte contre les moustiques. D’habitude, elle est lancée durant le mois de mars », dira un habitant de la cité Goutali. De nombreux quartiers ont été envahis par les moustiques et différents insectes. C’est le cas de la nouvelle cité urbaine Salem-Dhahoua située à Firmet El-Rich. Ces logements, réceptionnés tout récemment dans le cadre du premier quota du programme AADL, et dont les habitants ont pris attache avec notre rédaction pour critiquer l’indifférence totale des élus locaux. « Cela fait quelques mois seulement que nous avons récupéré nos clés, la vie dans la nouvelle cité est insupportable à cause des moustiques. La situation s’est aggravée à cause des caves sanitaires d’où une odeur nauséabonde se dégage. Aussi, les grandes chaleurs qui ont caractérisé ces derniers jours favorisent la présence de ces insectes », nous précisera un souscripteur ainsi que l’amoncellement de déchets ici et là. Selon les explications des responsables de l’APC, le départ massif des éboueurs à la retraite ces dernières années a compliqué l’opération de collecte des déchets dans cette ville en pleine extension urbaine.