48 heures, dont trois dans des plages interdites à la baignade et une autre dans un oued, a indiqué samedi un bilan des services de la Protection civile.
Ainsi, deux personnes se sont noyées en mer dans la wilaya de Jijel au niveau de deux plages autorisées à la baignade : Petite crique et Grand phare, alors que deux autres ont trouvé la mort dans des conditions similaires à la plage d’Aokas-centre (autorisée à la baignade) et à la plage Bouchoucha (interdite à la baignade) dans la wilaya de Béjaïa. Une quatrième personne est décédée noyée en mer dans la wilaya de Mostaganem à proximité
de la plage dite Oureah (interdite à la baignade), une cinquième dans la wilaya de Boumerdès, au niveau de la plage dite Rocher pourri (autorisée à la baignade) et une sixième dans la wilaya d’El Taref, à la plage dite 5-Juillet (interdite à la baignade). Les secours de la Protection civile sont également intervenus dans la wilaya de Jijel pour le repêchage d’une personne noyée dans un oued au niveau de la commune de Chekfa.