Le soutien du RND à la candidature aux sénatoriales du 29 décembre prochain de l’actuel maire de Tizi-Ouzou, Ouahab Aït Menguellet, a été entériné par les élus locaux et les membres du conseil national et du bureau de wilaya du parti, lors d’une session spéciale tenue, hier, à la Maison de la culture Mouloud-Mammeri.

Lors de cette rencontre, qui a été, en outre, consacrée à la désignation d’un chargé des élus au sein du bureau de wilaya, les participants ont donné leur quitus à l’orientation du secrétaire général du parti Ahmed Ouayahia qui a appelé au report de voix des grands électeurs locaux du parti en faveur de la candidature de l’actuel maire indépendant, Ouahab Aït Menguellet, avançant comme argument le statut de fils de chahid de ce dernier. Un choix défendu par beaucoup d’intervenants dans le débat, qui ont estimé qu’il s’agit d’un choix
« utile » et de « raison ». Un choix, visiblement, découlant d’un pragmatisme politique du fait que le RND ne détient pas les capacités arithmétiques qui lui permettraient de s’adjuger le siège de sénateur mis en jeu lors des élections partielles de décembre prochain. Néanmoins, avec ses 118 élus, le RND considère qu’il peut influer sur le sort du scrutin du 29 décembre prochain, en décidant de s’allier à un candidat libre qui se prévaut de l’avantage du soutien déclaré des élus du PT, de TAJ et du MPA en plus d’un nombre appréciable d’indépendants de la liste Izourane proche de l’actuel député indépendant et transfuge du FFS Belkacem Bnebelkacem ainsi que de certains élus proches du député Nordine Aït Hamouda. A cela s’ajoute, le fait que le transfuge du RCD ne cache pas son ambition de bousculer l’ordre partisan établi dans la wilaya. Une ambition partagée par le RND qui se projette dans le futur et les échéances électorales à venir dans une wilaya où le RND et son secrétaire général ne désespèrent de traduire en dividendes politiques et électoraux leur soutien au charismatique maire de Tizi-Ouzou, en tirant profit des nombreux soutiens et relais que compte l’actuel maire de cette ville. Le RND ne veut plus se satisfaire de son poids actuel (il vient derrière le FLN). Parti avec lequel, les Rndistes de la wilaya de Tizi-Ouzou n’entendent plus se contenter de leur statut d’outsider dans le jeu électoral pour le contrôle du pouvoir local détenu, depuis quelques décades, de façon alternée, par le FFS et le RCD. A l’issue de leur réunion, les participants ont voté une motion de soutien à la candidature de Ouahab Ait Menguellet.
« Conformément à l’orientation de notre secrétaire général, le frère Ahmed Ouyahia et après notre examen et étude du profil de
M. Abdelouahab Aït Menguellet, P/APC de Tizi-Ouzou, candidat libre à ces élections sénatoriales, nous les élus du RND APC-APW de la wilaya de Tizi-Ouzou, avons décidé d’appuyer et de soutenir sa candidature », écrivent les élus et cadres locaux du RND.