Deux jeunes étudiants de la Faculté de médecine de l’Université Oran 1, ont obtenu le premier prix dans la catégorie «meilleur projet innovant», pour leur projet intitulé «Smart santé», présenté lors de la semaine scientifique nationale, organisée en mai dernier par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a-t-on appris lundi de l’un des lauréats. Le projet «Smart santé» consiste en la numérisation de l’ensemble du parcours des soins d’un patient à l’hôpital, à la clinique et à la pharmacie, entre autres, a précisé à l’APS, Khali Benyagoub Chems-Eddine. Toutes les données médicales relatives au patient, en l’occurrence dossiers médical, hospitalisations, analyses médicales, médicaments et ordonnances, suivi médical entre autres, figureront dans une carte magnétique qui sera connectée aux différentes structures médicales concernées à travers un logiciel spécifique à installer dans ces structures sanitaires, a-t-il souligné. Le patient pourra même prendre par le biais de cette carte des rendez-vous chez son médecin traitant à l’hôpital ou à la clinique, ou dans les laboratoires d’analyses médicales, comme il pourra aussi consulter la disponibilité des médicaments prescrits chez les pharmaciens, précise-t-on encore de même source. Le projet, élaboré par Khali Benyagoub Chems Eddine et Hadjer Kherfane Mohamed, tous deux étudiants en 7ème année de Médecine, a retenu l’attention des membres du jury qui lui ont décerné le prix du «meilleur projet innovant». Pour le moment, le projet est en phase de maturation, explique le jeune Khali Benyagoub Chems Eddine, «nous souhaitons une aide de la part des autorités pour concrétiser notre idée qui pourra être très bénéfique pour les patients et l’ensemble du secteur de la santé», a-t-on noté de même source. Les deux étudiants ont déjà élaboré, avec deux de leurs camarades Brikci-Sid Chakib et Boumeslout Abdessamed, étudiants en d’informatique à l’Université des sciences et de technologie (USTO), une application mobile «Espoir « pour faciliter aux malades de trouver aisément et rapidement leurs médicaments dans les différentes pharmacies. Cette application a été, récemment, labellisée par le ministère délégué auprès du premier ministre chargé de l’économie de la connaissance et des start-up, rappelle-t-on. n