L’Observatoire du football CIES observe une corrélation entre la domination financière des grands clubs européens et leur domination sportive en Ligue des champions. Au premier tour, «les grands favoris remportent de plus en plus souvent la victoire : dans 81,4% des cas à domicile entre 2014 et 2018 (+5,3% par rapport à 2004-2008) et 74,6% des fois à l’extérieur (+12,1% par rapport à 2004-2008)», souligne ce rapport. Et ces rencontres sont de plus en plus déséquilibrées puisque 22,9% des matches de poules se terminent avec au moins trois buts d’écart, alors que ce taux n’était que de 16,9 % entre 2003 et 2006.
«Seule une meilleure distribution des ressources tant internationales que nationales permettrait de ramener un peu plus d’équilibre dans la phase de groupes de la Ligue des Champions. Cette solution se heurte cependant à l’opposition des clubs financièrement dominants», considèrent les auteurs de cette étude.
L’Observatoire du football préconise de renforcer la solidarité entre les différents clubs, en réservant par exemple «une partie des recettes tirées de l’organisation de la compétition à l’ensemble des équipes ayant participé à la formation des joueurs utilisés au prorata du nombre de saisons passées dans chaque club depuis leur plus jeune âge».
A l’exception d’Arsenal et Chelsea, non qualifiés cette année, les clubs de football considérés comme les plus riches du monde sont tous au rendez-vous des 8es de finale : le Real Madrid, le FC Barcelone, Manchester United, le Bayern Munich, Manchester City, le Paris SG, Liverpool, Tottenham et la Juventus Turin.

Gordon Banks, gardien et auteur de «l’arrêt du siècle», est décédé à 81 ans
Gordon Banks est décédé. L’ancien gardien de but, connu pour «l’arrêt du siècle» qu’il avait réalisé devant Pelé lors de la Coupe du monde 1970, a est mort à 81 ans. Il fut également le portier des Three Lions lors de leur victoire au Mondial 1966.