Une baisse de 151 000 inscrits sur le fichier électoral, par rapport au même rendez-vous électoral de 2014, a été enregistrée en prévision de la présidentielle d’avril prochain, a indiqué hier à Aïn Defla, le président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), Abdelwahab Derbal. M. Derbal a expliqué que le travail de l’instance «s’effectue avant, pendant et après les élections, des étapes qui ont chacune une spécificité et qui, de ce fait, nécessitent une formation appropriée», précisant que «l’instance accomplit une mission de contrôle, non d’observation». L’instance
«s’emploie à garantir que les voix exprimées en faveur d’un candidat donné profitent réellement à ce dernier, mettant en exergue l’indépendance de l’instance sur les plans législatif, financier ainsi que celui ayant trait à la prise de décision», a-t-il relevé.