Les équipes algériennes de la Protection civile qui se trouvent en Turquie et en Syrie ont réussi à secourir 13 personnes et à retirer des décombres 84 corps sans vie, dans le cadre de leur mission suite au violent séisme ayant ébranlé les deux pays lundi dernier, a indiqué vendredi, le directeur général (DG) de la Protection civile, colonel Boualem Boughlaf.

Dans une déclaration à l’APS, le responsable a précisé que les interventions des équipes de recherche et de sauvetage de la Protection civile algérienne, présentes en Turquie et en Syrie depuis le 6 février, dans le cadre de la coopération et de la solidarité internationales, ont abouti au sauvetage de 13 personnes et au retrait de 84 dépouilles des décombres, dans les deux pays.

Le bilan arrêté à sept heures du matin fait état du retrait de 63 personnes en Turquie, dont 12 en vie, contre une personne en vie et 33 cadavres à Alep en Syrie, portant à 97 le nombre total de victimes dans les deux pays.

Selon le classement de la Plateforme de coordination et de gestion des opérations de terrain du Groupe consultatif international pour la recherche et le sauvetage, l’Algérie a décroché, jeudi, la première place en termes de nombre de personnes retrouvées après déblaiement et de personnes survivantes.

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, avait ordonné l’envoi d’équipes de protection civile en Syrie et en Turquie, immédiatement après le violent tremblement de terre qui, selon le dernier bilan, a fait plus de 21 000 morts dans les deux pays.

L’Algérie a dépêché un groupe de 89 agents d’intervention et de gestion des risques majeurs”, répartis en brigades dont “la brigade de recherche et de sauvetage-déblaiement, la brigade cynotechnique et une équipe médicale spécialisée. Une seconde équipe constituée de 86 éléments a également rejoint la Syrie.