Le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, a indiqué samedi que 32 minerais non exploités avaient été recensés en Algérie, appelant à l’intensification des investissements dans le secteur minier. Participant à un atelier sur «les voies et moyens de redynamisation de l’investissement et de création de richesse et d’emplois durables», organisé dans le cadre de la réunion gouvernement-walis, M. Arkab a souligné la nécessité de mettre en place des projets structurels dans chaque wilaya et d’aller rapidement vers l’exploitation énergétique en accord avec les potentialités du pays. Le ministre a fait savoir que les investisseurs étaient conviés dans les 15 prochains jours pour la présentation des potentialités minières du pays, notamment les minerais disponibles, affirmant que le secteur s’employait à attirer des investissements privés. M. Arkab a, dans ce contexte, appelé les walis à soutenir les investisseurs dans le domaine de l’extraction des ressources minières. Selon lui, l’intervention d’une quinzaine de secteurs pour trancher les dossiers d’investissement a tendance à dissuader les investisseurs en raison de la multiplicité et de la lenteur des démarches administratives en découlant. Le ministre a, dans ce cadre, plaidé pour la mise à contribution des micro-entreprises dans l’investissement minier. n