Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, a indiqué samedi à Alger que le gel a touché 632 projets publics de son secteur d’une valeur de 95 milliards DA, soulignant que cette mesure sera levée dans certaines wilayas du pays «selon la priorité des projets.» «Le gel des projets publics relevant du secteur de la jeunesse et des sports a touché 632 projets d’une valeur de 95 milliards DA

en raison de la crise économique induite par la chute des prix du pétrole. Nous espérons avoir la levée de gel sur certains projets importants dans les wilayas nécessiteuses», a indiqué Hattab hier lors d’une rencontre au siège du ministère avec les Directeurs de la jeunesse et des sports (DJS) des 48 wilayas du pays pour passer en revue les grands axes de la politique nationale et le programme du secteur.
Lors de cette deuxième rencontre après celle organisée le 29 avril, le ministre a annoncé la création d’un site au niveau du ministère reliant les directions de la jeunesse et des sports pour donner plus d’»accessibilité aux usagers et avoir le maximum d’informations sur la gestion de notre secteur.» «Nous avons mis le doigt sur les carences dont souffre le secteur de la jeunesse et des sports, notamment sur ce qui concerne la gestion interne et le manque enregistré en matière de numérisation de tous les documents au niveau central et local. C’est la continuité des efforts fournis par les cadres de notre secteur afin d’arrêter les priorités et atteindre les objectifs escomptés», a-t-il relevé. A cette occasion, le ministre a appelé les cadres de son département à donner l’exemple aux autres secteurs ministériels en matière de gestion du secteur de la jeunesse et des sports.
«Il faut aller vers une gestion participative au niveau des 48 wilayas avec tous les acteurs du secteur. Le citoyen sera le cœur de cette démarche. Un rapport d’étape a d’ores et déjà été élaboré dans le cadre d’une vision nationale, à travers laquelle convergeront tous les efforts des différents secteurs visant à prendre en charge les préoccupations de la jeunesse», a-t-il dit. Abordant l’action du gouvernement envers le secteur de la jeunesse et des sports, le ministre a présenté un bref bilan des réalisations depuis 1999 avec la construction de 7 396 établissements de la jeunesse et des sports. «La gestion de ces établissements doit être à la hauteur puisque l’Etat a affecté toutes les ressources nécessaires au profit du secteur de la jeunesse et des sports. Il faut savoir gérer adéquatement les ressources allouées. Chacun de vous doit assumer ses responsabilités», a-t-il lancé en direction des 48 DJS. Le ministre de la Jeunesse et des Sports a appelé enfin les cadres de son département à donner l’exemple, notamment pour ce qui est de l’application de la politique nationale en se mettant à l’écoute des préoccupations des citoyens.n