La secousse tellurique assez forte d’Oued El Djer (wilaya de Blida), fortement ressentie par les habitants de la wilaya de Tipasa, aux environs de 22 heures, a provoqué un mouvement de panique dans les foyers dont certains n’ont pas hésité à sortir de leurs demeures.

Ce tremblement de terre n’a pas manqué de poser la question sur les reflexes de prévention et premiers gestes à adopter pour éviter la dramatisation de la situation qui ne font plus, hélas, partie des mœurs au niveau local.

Le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (Craag), a indiqué dans son communiqué que la secousse tellurique d’une magnitude de 5,1 degrés sur l’échelle ouverte de Richter a été enregistrée à 21H59 à Oued Djer, dans la wilaya de Blida, a été localisé à 4 km au sud-ouest d’Oued-Djer et a quelque peu rassuré les habitants dont certains craignaient les répliques et n’ont dormi que d’un œil.
La wilaya de Tipasa, classée zone à forte sismicité, qui a connu deux séismes de forte magnitude en 1990 et 2003, a, depuis, enregistré plusieurs petites secousses telluriques dont la dernière en date a eu lieu le 1er juillet 2017.
La secousse tellurique d’une magnitude de 3,2 degrés sur l’échelle ouverte de Richter a été enregistrée à 14H27 et l’épicentre a été localisé à 9 km au sud-est de Gouraya.
Le 30 juin 2017, une autre secousse tellurique de magnitude 3,4 degrés sur l’échelle ouverte de Richter a été enregistrée à 18H55 avec l’épicentre localisé à 6 km au sud-ouest de Sidi Amar. En septembre 2016, une secousse tellurique d’une magnitude de 3,3 sur l’échelle de Richter s’est produite à 9H14 et son épicentre a été localisé à 8 km au sud-est de Meurad. En août 2016, l’épicentre d’une autre secousse survenue à 23H57 a été localisé à 10 km au nord-est de Tipasa. Ces petits tremblements de terre, présents dans toutes les zones à forte sismicité du pays, devraient inciter les responsables locaux à se pencher sur les programmes de prévention afin d’inculquer certains réflexes aux citoyens et éviter les mouvements de panique, qui ont été complètement oubliés ces dernières années.