Malheureux en Ligue Europa ou dans les coupes nationales, les Rangers de Steven Gerrard se sont vengés en championnat en réalisant une saison stratosphérique. Avec des records et des chiffres exceptionnels.
La joie de soulever un trophée en tant qu’entraîneur, Steven Gerrard l’a enfin connu samedi du côté de l’Ibrox Stadium. Dans leur enceinte, les Rangers n’ont fait qu’une bouchée d’Aberdeen (4-0), leur dernier match de la saison 2021/22, dans le cadre de la 38e et dernière journée de Scottish Premiership. De quoi clôturer le spectacle de la meilleure des manières pour une équipe sacrée championne d’Ecosse pour la 55e fois de son histoire. Un sacre exceptionnel.
Car ceux qui ne regardent pas de très près le championnat écossais ont raté quelque chose cette saison. Pour sa troisième saison sur le banc des Rangers, Steven Gerrard a décroché son premier titre avec son équipe, et de quelle manière ! Avec 32 victoires et seulement six nuls, les Light Blues ont tout simplement terminé la saison invaincus, ce qui n’était plus arrivé depuis 2017 et le sacre du Celtic (34V, 4N) ! Alors oui, il y a quatre revers dans les autres compétitions (Ligue Europa, League Cup, Scottish Cup), mais les partenaires d’Alfredo Morelos n’ont rien laissé passer en championnat.
Meilleure défense du championnat depuis 1914 !
Ce n’est bien évidemment pas la seule statistique impressionnante de cette saison. Avec 92 buts inscrits et surtout seulement 13 encaissés, les joueurs de Steven Gerrard ont fait tomber un record vieux de… 107 ans ! Puisqu’en 1913/14, le Celtic avait été couronné avec 14 buts encaissés, et personne n’avait fait mieux depuis. La défense des Gers, emmenée par un grand Connor Goldson qui a disputé l’intégralité des rencontres de championnat et même de toute la saison, a donc fait un très bon boulot.
Et si les Rangers ont réussi à soulever le trophée, c’est en grande partie grâce à leurs performances à la maison. Dans leur Ibrox Stadium, les Teddy Bears ont remporté leurs 19 matches (57 buts marqués, 4 encaissés) ! Tout simplement grandiose. Sur la pelouse samedi après-midi, le champagne a donc logiquement coulé à flots, avec une petite douche spéciale pour Steven Gerrard, l’artisan principal de cette saison XXL. L’ancienne légende de Liverpool se souviendra longtemps de son premier titre de champion de sa vie. n