• Le juge d’instruction militaire près le tribunal militaire de Blida a ordonné, dimanche, le placement en détention provisoire de Athmane Tartag, Mohamed Mediène et Said Bouteflika pour “atteinte à l’autorité de l’Armée” et “complot contre l’autorité de l’Etat”, indique un communiqué de la Cour d’appel militaire de Blida, rapporte l’APS. “Pour les besoins de l’enquête, le procureur militaire de la République près le Tribunal militaire de Blida a chargé un juge d’instruction militaire d’entamer la procédure d’instruction, et après mise en inculpation, ce dernier a rendu des mandats de placement en détention provisoire à l’encontre des trois prévenus”, précise le communiqué

Plus de détails dans nos prochaines éditions