Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a mis l’accent sur «l’importance du dialogue responsable» avec les partenaires sociaux à tous les niveaux afin de renforcer et d’améliorer la prise en charge de la santé publique, a indiqué mardi un communiqué du ministère. Lors de l’audience accordée, lundi, à une délégation du Syndicat national des enseignants chercheurs hospitalo-universitaires (SNECHU), conduite par le Pr Rachid Belhadj, le ministre s’est dit «disposé à écouter toutes les préoccupations et propositions des enseignants chercheurs hospitalo-universitaires en vue d’améliorer leur situation socio-professionnelle ainsi que celle des professionnels du secteur en général» et ce en application des instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, lit-on dans le communiqué. Pour sa part, le président du SNECHU, Pr Rachid Belhadj a présenté un exposé détaillé sur «les conditions de travail actuelles» et les difficultés rencontrées par certains centres hospitaliers, saluant, en revanche, l’attention particulière qu’accorde la tutelle en vue d’ancrer la culture du dialogue sérieux avec le partenaire social. Soulignant que les échanges lors de cette rencontre ont permis de parvenir à un «rapprochement des vues», Pr. Belhadj a réitéré «l’engagement» à consentir davantage d’efforts en faveur du système de santé et à favoriser la concertation avec le ministère «en tant que partenaire pour proposer les solutions aux problèmes rencontrés par les centres hospitaliers». Le ministre de la Santé a invité les membres du syndicat à prendre part aux travaux des assises nationales sur la santé prévus prochainement, une occasion pour émettre des propositions et soulever les préoccupations de tous les professionnels du secteur aux autorités du pays, conclut la même source. (APS)