En 2000, Sammy Oussedik a créé la première banque d’affaires en Algérie. Il lance «Ibtykar» (innovation),

une nouvelle initiative de «réflexion et d’action» qui vise à regrouper et mobiliser des personnes de tous horizons, et qui a vu le jour à la fin de l’année 2015. Pour Sammy Oussedik, Ibtykar n’est ni un parti ni un think thank, «c’est autre chose», dit-il, dans la mesure où il ne suffit pas de réfléchir, il faut aussi agir sur le terrain. Pour le moment, on ignore le nombre d’adhérents. Ouvert aux citoyens, aux associations, et en lien avec les forces politiques, Ibtykar est un mouvement inclusif, transgénérationnel, dont la préoccupation première est de réinvestir le champ de l’avenir.