Profitant de la célébration du 60e anniversaire de l’Indépendance de l’Algérie, la direction de l’Agence nationale d’appui et de développement de l’entrepreneuriat (Anade) de Tipasa a organisé, mardi et mercredi 5 et 6 juillet, le Salon local des micros entreprises sous le thème «L’Algérie bâtie par les efforts de ses fils».

Par Rédaction régionale

L’événement, placé sous le patronage du wali de Tipasa, Aboubakr Seddik Boucetta, et organisé au niveau de la Maison des jeunes de cette wilaya, a vu la participation d’une quarantaine de microentreprises financées par l’Anade. «L’objectif du Salon est en droite ligne de la stratégie des autorités centrales, à savoir encourager l’entreprenariat et la création d’entreprises à fortes valeurs ajoutées. Ce qui implique évidemment la création de nombreux postes d’emploi. Tout est fait pour faciliter les initiatives des porteurs de projet et ce Salon, que nous avons tenu à organiser le jour de la célébration du 60e anniversaire de l’Indépendance, est une sorte de porte ouverte sur l’Anade. Tout a été mis en œuvre pour que l’événement soit à la hauteur des attentes des participants, des visiteurs et les autorités locales, avec à leur tête le wali de Tipasa, Aboubakr Seddik Boucetta, y ont été pour beaucoup», nous a affirmé Mme Selma Abour qui, du haut de ses 30 ans, gère l’Anade de la wilaya.
Le but du Salon était double. Le premier est de permettre aux microentreprises participantes d’exposer leurs produits, les vendre et dénicher de nouveaux marchés ; du réseautage entre les microentreprises et les différents visiteurs du Salon. Le second est d’encourager les jeunes Algériens à se lancer dans l’aventure de l’entreprenariat en créant de nouvelles entreprises créatrices de richesses. Ainsi les différents visiteurs ont pu constater de visu des entreprises créées dans le cadre des dispositifs de l’Anade qui ont bien réussi professionnellement. Ces mêmes visiteurs ont pu écouter les explications des conseillers de l’Anade Tipasa concernant les procédures d’accompagnement, de facilitations et de mécanismes qu’elle propose. Des ateliers de formation sur «l’entrepreneuriat et la gestion des microentreprises» et «l’entrepreneur de demain» ont été animés par les cadres de l’Anade au profit des étudiants souhaitant faire leurs premiers pas dans le monde des affaires.
D’autres ateliers du genre, destinés cette fois aux entrepreneurs de l’Anade, ont été animés par des professeurs universitaires pour les orienter dans la gestion et le développement de leurs start-ups.