La fouille de trois véhicules en trois endroits différents de la wilaya a permis aux éléments du groupement territorial de la Gendarmerie nationale, lors de contrôles de routine,

de mettre la main sur trois brouilleurs de radar, avons-nous appris du secrétariat général de ce corps. Le procureur de la République près le tribunal de Chelghoum Laïd a ordonné, après avoir entendu les chauffeurs de ces véhicules, la saisie des brouilleurs et l’ouverture d’une enquête approfondie aux fins de déterminer la provenance de ces matériels. Les brouilleurs, comme leur nom l’indique, permettent à leurs utilisateurs d’éviter d’être «flashés» par les radars des services de sécurité mais aussi et surtout d’éviter les contraventions et les retraits de permis de conduire en cas de dépassement de vitesse autorisée.