Un homme de 62 ans, qui opérait dans le quartier populeux de Boukerrana, dans la ville de Chelghoum Laïd, a été mis en détention préventive par le procureur de la République près le tribunal de Chelghoum Laïd pour possession et commercialisation de produits psychotropes, indique un communiqué de la police. Le dealer s’approvisionnait, selon le communiqué, auprès d’une pharmacienne âgée de 57 ans, possédant une officine dans la ville de Mila qui a également été appréhendée avant d’être mise en liberté, une fois présentée devant le procureur. La perquisition du domicile du dealer, sur ordre du Parquet, a permis la découverte et la saisie de 167 comprimés psychotropes. A Rouached, la perquisition du domicile d’un dealer de 37 ans, filé par des limiers de la police suite à l’exploitation de renseignements, a permis la saisie de 157 comprimés psychotropes, d’une petite quantité de kif traité destiné à la consommation personnelle et d’une arme blanche. Le dealer en question a été arrêté en possession de sept ordonnances médicales délivrées par plusieurs médecins exerçant dans différentes communes de la wilaya. Son complice, un repris de justice, âgé de 27 ans a également été arrêté. Les deux individus ont été mis en détention préventive par le procureur de la République près le tribunal de Ferdjioua.Z. A.