Le groupe pharmaceutique public Saidal entamera la production d’anti-cancéreux en full process à l’horizon 2023 en partenariat avec le laboratoire coréen CKD OTTO, a indiqué mardi le ministère de l’Industrie pharmaceutique dans un communiqué. “Avec une intégration progressive, le partenariat algéro-coréen débutera par une première étape de conditionnement secondaire, avant de s’étendre au full-process et à la production de matière première à l’horizon 2023”, a fait savoir le ministère, soulignant que cela permettra à Saidal de jouer un rôle pour la couverture des besoins en produits d’oncologie qui connaissent régulièrement des perturbations en matière de disponibilité. Cette annonce a été faite lors d’un exposé relatif à l’état d’avancement du partenariat entre les deux groupes, présenté à l’occasion d’une réunion de travail présidée mardi par le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Abderrahmane Djamel Lotfi Benbahmed, regroupant une délégation du groupe pharmaceutique coréen CKD OTTO conduite par son président directeur, In Hyun Baik, ainsi que la PDG de Saidal, Fatoum Akacem, et des cadres du groupe public. Cette réunion a eu lieu dans le cadre du plan de développement du groupe public Saidal notamment dans son volet relatif à la production d’anti-cancéreux, indique la même source. Le groupe Saidal et le sud-coréen CKD OTTO avaient signé en décembre 2020 un mémorandum d’entente pour la production des produits d’oncologie. Ce partenariat permettra à Saidal de “concourir à la souveraineté sanitaire et de constituer un levier de croissance économique pour le pays”, affirme le ministère, notant que ce projet introduira “pour la première fois” la production de matière première en Algérie. M. Benbahmed a exprimé à cette occasion “le plein soutien des autorités algériennes pour la concrétisation de ce projet de partenariat bénéfique pour les deux entreprises” et leurs a fait part de “son appui pour qu’ils puissent atteindre les objectifs tracés dans les délais escomptés et répondre ainsi aux priorités sanitaires et au développement économique du pays”, selon le communiqué.(APS)