Les autorités de la wilaya de Saïda ont remis des autorisations d’exploitation exceptionnelle au profit de sept (7) investisseurs privés pour leur permettre de lancer leurs activités, a appris samedi l’APS auprès des services de la wilaya.
Cette opération, présidée dernièrement par le wali de Saïda, Abdelaziz Djouadi, s’inscrit dans le cadre des orientations du président de la République, Abdelmadjid Tebboune portant sur la levée des obstacles auxquels sont confrontés les investisseurs et leur encouragement à concrétiser leurs projets, ce qui contribue à donner une impulsion au développement local et à créer de nouveaux postes d’emploi, selon la même source. Ces autorisations d’exploitation permettent aux investisseurs d’exercer leurs activités, en attendant l’achèvement de l’ensemble des procédures administratives relatives à la délivrance de l’autorisation d’exploitation originale, a-t-on expliqué.
Des projets d’investissement comprennent une unité d’aliment de bétail, un complexe d’aliment de bétail et de volaille, une unité de traitement de la laine, une unité de production de polystyrène, une usine de fabrication de bouteilles d’eau minérale et autres boissons. Le coût global de ces projets devant contribuer à la création de près de 300 postes d’emplois directs et indirects est estimé à plus de 500 millions de dinars.
A signaler que la wilaya de Saïda oeuvre à aménager trois (3) nouvelles zones d’activités au niveau des communes d’Aïn Lahdjar, Aïn Soltane et Youb. S’étendant sur une superficie de 60 hectares, ces zones d’activités peuvent accueillir plusieurs projets d’investissement dont une unité de production des boissons gazeuses, une unité d’eau minérale, une chambre froide, une unité de conservation d’olives, un abattoir de volailles et une unité d’alimentation de bétail.