Le verdict est tombé ce jeudi matin. Le fondateur du “Cercle des lumières pour la pensée libre”, Saïd Djabelkhir, a été condamné par le tribunal de Sidi M’hamed (Cour d’Alger), à trois ans de prison ferme et à une amende de 50 000 DA, pour “atteinte à la religion, aux préceptes de l’islam et à des versets coraniques”.

Lire également l’article de « Reporters »: Le verdict est attendu aujourd’hui : Saïd Djabelkhir, une affaire pas comme les autres