La 53e Foire internationale d’Alger (FIA) n’aura finalement pas lieu cette année. Elle a été reportée à 2022, a fait savoir hier la Société algérienne des foires et exportations (Safex) sur sa page faceboock. Cette même édition avait été déjà reportée en 2020 pour être fixée du 14 au 19 juin de l’année en cours. C’est donc le second report, voire l’annulation, du genre auquel procède la Safex de son rendez-vous économique annuel numéro 1.
La Safex ne le dit pas dans son annonce, mais les raisons de ce second report de FIA semble clairement obéir aux mêmes motifs qui avaient prévalu en 2020, à savoir la pandémie de coronavirus et les mesures de lutte et de prévention contre sa propagation qui avaient été décrétées à travers le monde entier. «Ces mesures inévitables ont entraîné entre autres la fermeture des frontières, l’interdiction des déplacements, la suspension des vols et autres types de transport, l’interdiction des rassemblements… et par voie de conséquence l’annulation et le report de plusieurs événements à l’échelle nationale et internationale», avait-elle alors expliqué. Avant d’annoncer à ses partenaires et exposants que «la 53e édition de la Foire internationale d’Alger est reportée pour 2021» auxquels elle avait donné rendez-vous du 14 au 19 juin 2021, en soulignant qu’elle se penchait «d’ores et déjà sur les préparatifs» de cette édition.
Mais la situation n’a finalement pas évolué comme le souhaitait cette entreprise et les mêmes mesures préventives sont toujours observées à travers le monde, voire renforcées dans certains pays face à l’ascendant manifesté par les nouveaux variants du virus contagieux. Autrement dit, ce nouveau programme était plutôt attendu et la confirmation devenait presque officielle depuis l’annonce par la Safex de la reprise de ses activités, en mars dernier. Dans son programme de manifestations pour 2021, cette dernière n’avait pas retenu la FIA, alors que deux autres rendez-vous étaient programmés pour le mois de juin prochain, à savoir le Salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics (Batimatec) et le Salon de l’Agriculture, dont les dates seront fixées ultérieurement.
«Ce programme est susceptible de connaître des changements», avait toutefois indiqué à l’APS une source responsable de la Safex, précisant qu’en cas de poursuite de la fermeture de l’espace aérien en raison de la pandémie de la Covid-19, les salons internationaux pourraient être organisés uniquement en présence des opérateurs nationaux ou représentants de firmes internationales installées en Algérie.