L’ancien sélectionneur national, Rabah Saâdane nous a indiqué que les chances de l’Equipe nationale pour se qualifier au deuxième tour de la Coupe d’Afrique des Nations 2017 restent intactes malgré le match nul réalisé face au Zimbabwé pour le compte de la première journée du groupe B de la compétition.

« Le groupe doit se comporter maintenant intelligemment et bien gérer cette pression pour convaincre lors des deux prochains matchs » nous a déclaré le Cheikh hier. Joint par téléphone, l’ancien coach d’Oman nous a indiqué que les joueurs ont souffert lors de la première mi-temps, compte tenu des conditions climatiques très difficiles en Afrique alors que les joueurs du Zimbabwé ont profité des fautes des coéquipiers de Mahrez pour damer le pion lors du premier half. «En seconde période, nous avons profité de l’amélioration des conditions météo pour revenir dans la partie. Je pense que nous sommes bien revenus durant les dernières minutes et les occasions que nous avons créées en sont la preuve» nous dira Saâdane qui ajoute : «Aux joueurs maintenant de réagir lors du prochain match face à la Tunisie pour garder les chances de l’Algérie en vue d’une qualification au deuxième tour ». Par ailleurs, et concernant l’élection de Riyad Mahrez, homme du match face au Zimbabwé, l’architecte des qualifications de l’Equipe nationale aux Mondiaux 1982, 1986 et 2010 nous dira que selon lui, le gardien Raïs Mbolhi mérite ce titre car le dernier rempart des Verts a su comment éviter à ses coéquipiers une lourde défaite. « Si Mbolhi n’avait pas intercepté les nombreuses frappes des joueurs du Zimbabwé, les deux buts de Mahrez n’auraient rien fait » a-t-il conclu.