Elle est désormais la guitare la plus chère au monde. l’instrument utilisé par Kurt Cobain lors de l’enregistrement de son célèbre concert « Unplugged » de Nirvana, en 1993, a été vendu samedi, lors d’enchères organisées par la maison Julien’s, pour 6 millions de dollars. L’acheteur, qui était présent physiquement lors de la vente organisée à Beverly Hills (Californie), est l’entrepreneur australien Peter Freedman, fondateur de l’entreprise Røde Microphones, qui conçoit des micros, a indiqué Julien’s dans un communiqué.


Peter Freedman, l’acheteur de la guitare de Kurt Cobain
Kurt Cobain lors de son fameux Unplugged (1993)

Le chef d’entreprise a immédiatement indiqué qu’il entendait présenter l’instrument dans plusieurs villes du monde, le produit des expositions allant à des oeuvres de charité soutenant le monde du spectacle. Le prix, de 5 millions de dollars porté à 6,01 en y ajoutant frais et commission, a très largement dépassé l’estimation initiale de la maison Julien’s, qui avait fixé le point de départ de la vente à un million. Jusqu’ici, la guitare la plus chère de l’histoire était une Fender Stratocaster, baptisée « Black Strat », utilisée par le guitariste du groupe britannique Pink Floyd, David Gilmour. Elle avait été vendue par le musicien pour 3,975 millions de dollars, lors d’une vente organisée en juin 2019 par la maison Christie’s, au bénéfice d’oeuvres caritatives.

David Gilmour,depuis ses débuts, a joué avec sa fameuse Black Strat

La guitare semi-acoustique de Kurt Cobain vendue samedi est un modèle rare, le D-18E fabriqué par le luthier américain Martin à 302 exemplaires seulement, celle-ci en 1959. Elle répondait aux règles de l’émission « Unplugged » (débranché) de la chaîne américaine MTV, qui voulait que les artistes invités n’utilisent que des instruments acoustiques ou semi-acoustiques. Le concert « Unplugged », enregistré à New York le 18 novembre 1993, correspond à l’apogée de Nirvana, le groupe de rock le plus marquant des années 90, qui a cristallisé autour de lui un mouvement musical, le grunge. La prestation scénique est intervenue moins de six mois avant le suicide, le 5 avril 1994, de Kurt Cobain, dépressif et dépendant à l’héroïne. Le guitariste et chanteur n’aura pas connu la publication de « Unplugged », qui allait se hisser au premier rang des ventes de disques dès sa sortie, en novembre 1994. Selon le magazine spécialisé Billboard, il s’est écoulé à plus de cinq millions d’exemplaires rien qu’aux Etats-Unis. La guitare était vendue avec son étui, personnalisé par Kurt Cobain, ainsi que trois tickets de consigne à bagage.