La Russie a interdit jeudi l’entrée sur son territoire à 29 responsables politiques, personnalités médiatiques et hommes d’affaires américains en représailles aux sanctions prises par Washington contre Moscou pour son offensive contre l’Ukraine.

Parmi les personnes visées par cette mesure, dont la liste a été publiée par le ministère russe des Affaires étrangères, figurent notamment le dirigeant du géant du Web Meta, Mark Zuckerberg, et la vice-présidente américaine, Kamala Harris.