Des milliers de personnes ont manifesté samedi à Glasgow pour l’indépendance de l’Ecosse, ont rapporté des médias. Les manifestants ont défilé dans la ville, certains en kilts. Sur leur passage s’étaient massés des contre-manifestants qui ont brandi l’Union Jack, le drapeau du Royaume-Uni, selon ces sources.

La marche annuelle a pris de l’ampleur depuis l’organisation d’un  référendum sur l’indépendance de l’Ecosse en septembre 2014, que les  nationalistes avaient perdu, 55% des électeurs choisissant le maintien dans le Royaume-Uni. L’an dernier, 20.000 personnes avaient défilé. La Première ministre Nicola Sturgeon avait réclamé l’organisation d’un  nouveau référendum sur l’indépendance après le vote pour le Brexit, soulignant que 62% des Ecossais avaient rejeté la sortie de l’Union européenne. Mais l’égérie des nationalistes a remisé son projet après que son parti eut essuyé de lourdes pertes lors des législatives de juin 2017. Keith Brown a suggéré qu’un deuxième référendum pourrait avoir lieu dès 2019.  «Nous devons attendre de voir ce que le Brexit apporte et nous le  saurons très bientôt – peut-être en octobre», a-t-il déclaré. «Nous devons nous assurer que nous travaillons sans arrêt pour être prêts quand le référendum aura lieu», a-t-il ajouté.