Le RND, avant de participer aux élections sénatoriales qui auront lieu, selon un calendrier préétabli, le 21 de ce mois, a opté pour des primaires. Les militants du parti, très disciplinés et qui ont toujours suivi les recommandations et instructions du secrétaire général, et chef de gouvernement, Ahmed Ouyahia

, ont été appelés à élire le candidat du consensus. A El Tarf, ce sont six candidats, représentant les daïras de la wilaya, qui se sont présentés pour tenter leur chance. Le corps électoral est composé de 141 élus issus des dernières joutes électorales du mois de novembre dernier, dont 13 membres de l’APW. L’opération de suffrage à vote secret a commencé à partir de dix heures après que les candidats et militants aient choisi le bureau, pour éviter la fraude et garantir la transparence et l’intégrité du vote. Un bureau constitué de militants intègres jouissant de la confiance de tous les candidats en lice. Enfin, il est à signaler que le parti du FLN, en ballottage avec le RND au niveau de la wilaya, entamera les primaires le 10 novembre prochain. Au total 13 candidats sont retenus et les élections restent encore ouvertes jusqu’au jour «J», a-t-on souligné.